Un bébé met le doigt dans un gâteau au chocolat

Comment divertir un enfant pendant le confinement ?

Comment divertir un enfant pendant le confinement ?

Depuis le 3 avril et jusqu’au 2 mai prochain, l’exécutif a annoncé un troisième confinement. En effet, les élèves de maternelles, primaires, collèges et lycée ont été placés en vacances jusqu’au 26 avril.

Pour des parents en télétravail, cela peut être un moment difficile et même si vous ne travaillez pas, il peut être compliqué de réussir à occuper ses enfants tous les jours lorsque ce n’était pas prévu et que vous ne pouvez pas aller vous balader en extérieur. Voici quelques conseils de survie spécial confinement.

Eviter les Ă©crans

Pour les moins de 3 ans, le CSA déconseille toutes interactions avec les écrans pour préserver le développement neurologique et cognitif du bébé. C’est l’âge pendant lequel il apprend à solliciter ses cinq sens, il a besoin d’interaction et l’exposition à des images passives peut court-circuiter cet apprentissage.

De 3 à 6 ans, des émissions adaptées sont envisageables, et certaines peuvent commencer à stimuler sa mémoire ou certaines de ses connaissances comme l’alphabet. Le CSA conseille de les limiter à une heure par jour, et de privilégier les programmes jeunesses et tous publics jusqu’à 10 ans.

Après 10 ans et pendant l’adolescence, les enfants ont envie de diversifier ce qu’il regarde, et de le décider par eux-mêmes, il s’agirait de les accompagner et de maintenir le dialogue sur ce qu’ils regardent autant que faire se peut, en leur expliquant, peut-être, l’utilité des pictogrammes signalant l’âge, ou en leur avouant avoir déjà été choqué vous-mêmes par certaines images.

Occuper son enfant en confinement :

Développer son sens de l’écoute :

Bien que les écrans ne soient pas conseillés, vous pourriez trouver une alternative dans les podcasts comme “La grande histoire” de Pomme d’Api, Bayard ; ou “Une histoire et… Oli” DE France Inter qui racontent des histoires, ou encore, Promenades imaginaires "les petits m'o" pour les éveiller à l’art en douceur. Il existe même une web radio dédiée aux 4-14 ans, Bloom, une manière de sensibiliser les tous petits à la musique, l’art ou de leur raconter des histoires. Dans la même veine, vous pouvez peut-être essayer, l’éveil musical avec des albums comme Aldebert ou Weeper Circus sur Spotify ou encore Henri Dès sur Deezer. Cela peut-être une belle manière de commencer à lui faire développer le langage, et l’écoute, et si vous avez le temps, vous pouvez aussi lui lire des histoires.

Un doigt montre une oreille d'enfant

Développer son sens créatif par la vue :

A partir de 1 an, un bébé commence à dessiner, il fait des gribouillis, regarde les traits, les couleurs en prenant conscience que c’est lui qui les fait apparaître sur sa feuille.
Entre 3 et 4 ans, il commence à comprendre que son dessin peut représenter quelque chose, et plus tard, commence à le faire volontairement.
Vous pouvez l’y encourager, en lui offrant plusieurs outils, crayons de couleurs, feutres, des craies… Vous pouvez aussi dessiner avec lui et selon son âge lui montrer ou lui demander d’expliquer son dessin. Et même laisser s’échapper votre âme de peintre !
Sinon vous pouvez aussi faire des DIY (Do It Yourself) avec lui, à base de pâte à sel pour des bijoux, ou décorations, papier mâché, ou encore des vieux journaux. Vous pouvez trouver des idées sur le site https://www.lacourdespetits.com/ ou encore imprimer des coloriages sur le site http://coloriages-enfants.com/.


Chez Irréversible, nous vous proposons un cactus personnalisable, avec des rubans, vous pouvez proposer à votre enfant de peindre, colorier le cactus ou de le décorer, vous aurez ainsi un accessoire décoratif pour la chambre de l'enfant ou un porte bijoux personnalisé par votre enfant !

CACTUS avec pack complet DIY ( 64,99€ ) :

CACTUS SIMPLE ( couleur brut ) 49,99€ : 


Toujours en ce qui concerne les arts visuels, vous pouvez choisir de tabler sur les origamis, cet art du pliage japonais permet de réaliser des petites sculptures, et point bonus, vous n’aurez besoin de vous munir que de feuilles de papier. Pour les plus petits, il existe des idées comme des avions, des bateaux, des marque-pages, des feuilles d’arbres, ou encore des animaux qui vont les fasciner et dont vous pourrez retrouver une liste non exhaustive sur ce site par exemple https://www.hugolescargot.com/activites-enfants/49957-origami-pliage/. Et pour les plus grands, il est possible de faire des objets de décorations comme des photophores en origami, des moulins à vent, des étoiles ou des animaux plus complexes.

Une petite fille regarde en l'air avec attention

L’éveil au toucher :

Le toucher est un des premiers sens que développe un bébé, il aime découvrir des textures ou des matériaux et il en a besoin. Ce sens lui permet de créer un lien affectif avec les personnes qui l’entourent, c’est la raison pour laquelle certains spécialistes conseillent le portage sur lequel vous trouverez un article à ce lien : https://irreversible-bijoux.com/blogs/news/conseils-et-bonnes-pratiques-du-portage-pour-bebe-pourquoi-porter.
Pour éveiller l’enfant en bas-âge par le toucher, vous pouvez lui proposer de fabriquer du slime, une pâte gluante à base d’eau et de fécule de maïs. Vous pouvez y ajouter des colorants alimentaires et/ou des paillettes pour le rendre encore plus joli. Cette pâte est déformable et les enfants en raffolent, et qui sait ? Vous pourriez bien aimer la malaxer vous aussi !
Dans la même veine, vous pourriez ressortir la pâte à modeler ou la pâte à sel, et essayer de fabriquer des personnages, cela peut prendre un certain temps et distraire les enfants pour vous laissez du temps, ou vous découvrir une âme de sculptrice/sculpteur.

Un bébé met son doigt dans un gâteau

L’odorat et le goût :

Autres sens importants et qui suscitent la curiosité des petits, l’odorat et le goût. Pour le stimuler, à partir de 3 ans, vous pouvez par exemple, l’invitez à jouer au loto des odeurs, pour faire des devinettes pour les plus petits et un loto pour les plus grands, vous y apprendrez sans doute des choses sur les plantes vous-mêmes ! vous en trouverez un exemple sur ce lien https://www.cultura.com/jeu-sensoriel-l-odorat-3373910001366.html. Et si vous ne possédez pas ce plateau de jeu, vous pouvez aussi lui bander les yeux et lui faire sentir des objets parfumés, comme des épices diverses et variées, des huiles essentielles, et lui donner des indices s’ils ne trouvent pas, il s’habituera et fera un lien entre l’objet et son odeur. De même, si vous avez une promenade végétale dans votre rayon de 10 km, vous pouvez lui faire deviner les plantes que vous y croisez.
L’odorat étant lié de manière intrinsèque au goût, vous pouvez aussi faire un atelier cuisine, avec des recettes simple comme les cookies au chocolat pour le goûter par exemple, cela peut représenter un beau moment de complicité entre parents et enfants. Vous pouvez aussi l’inciter à venir sentir les ingrédients et condiments que vous utilisez lorsque vous préparez des bons petits plats, les herbes notamment stimuleront son odorat et l’entraînera à les reconnaître.

Un enfant a du chocolat sur tout le visage

Et pour continuer à bouger :

Si vous avez de la place et pas trop d’objets fragiles, vous pourriez opter pour le jeu des couleurs, à condition de ranger ce qui casse et de prévenir les enfants. Il s’agit d’énoncer à voix haute une couleur, et le premier qui arrive à trouver un objet de la couleur a gagné ! D’autres jeux qui se jouent à l’extérieur comme à l’intérieur peuvent être tentés comme « un, deux, trois soleil » ou « les chaises musicales ».
Si votre enfant est plus grand vous pouvez lui proposer de réaliser un film, il devra d’abord écrire un scénario, en mettant en scène sa créativité et son imagination puis dessiner le storyboard, avec comme contrainte majeure de rester à la maison ! Une activité qui pourrait amuser petits et grands.

Et pour qu’il se dépense quand même, une bonne dose de déhanchement en famille, poussez les meubles, allumez la musique et libérez vos énergies négatives, en dansant, et par la même le trop-plein d’énergie des petits et grands !

Une maman danse avec ses deux filles

Vous pouvez aussi profiter d’avoir un peu de temps dans votre maison pour l’organiser, pourquoi pas proposer à votre enfant de faire du tri dans ses jouets, par couleurs par exemple, ou par ordre alphabétique pour les livres s’il est plus grand ou même le sensibiliser à donner ce dont il ne se sert pas.

C’est un moment difficile à passer pour certains, mais une occasion de se rapprocher en famille pour d’autres. L’essentiel est de faire comme vous pouvez avec les ressources dont vous disposez, et d’essayer de vous amuser et divertir les petits, mais sans culpabiliser.


Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés